L'actualité du projet des étudiants ingénieurs 2017


Préambule (17 mars)

Un groupe d'étudiants est accueilli cette année par notre association au titre de leur Projet d'étudiants ingénieurs en milieu professionnel. Ils auront notamment en charge de compléter les inventaires du patrimoine rural dans la haute-vallée de l'Hérault, de réaliser une cartographie thématique, et d'organiser une rencontre débat avec la population. Le challenge : tout découvrir du pays cévenol en 80 jours (répartis sur 9 mois)...!
À eux maintenant de se présenter et de dérouler leur expérience comme ils l'entendent.

Bienvenue sur notre page web !

Nous sommes quatre étudiants en école d’ingénieur agronome à Montpellier.

image .jpg (1.5MB)
De gauche à droite : Murielle, Rémi, Céleste et Lucien.

Dans le cadre de nos deux premières années d’études à Supagro, nous menons un projet commandité par l’association Cultures et Territoire Rural. D’ici décembre 2017, notre mission est de compléter l’inventaire du patrimoine bâti ancien dans les trois communes de Notre Dame de la Rouvière, Saint André de Majencoules, et Valleraugue. Nous organisons également une conférence-débat sur l’importance de la valorisation du patrimoine auprès des populations locales, lors des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins (JPPM), les 17 et 18 juin 2017.
Ainsi, nous sommes impatients de découvrir cette région de la Haute Vallée de l’Hérault dans les Cévennes, à travers la littérature mais surtout sur le terrain : nous prévoyons de sillonner le pays à pieds et d’échanger avec les habitants.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations...
Notre adresse : pei2017-4@supagro.fr

Première réunion

Nous nous sommes réunis pour la première fois avec Michel Langlois le jeudi 16 mars 2017 pour débuter notre projet. Voici le compte-Rendu de cette première réunion : CTR 03.2017.docx (14.6kB)

Réunion Tripartite


Voici le compte-rendu de la réunion du 25 avril : CR-réunion-tripartite-2504.pdf (0.6MB)

Première sortie sur le terrain


Le jeudi 11 mai 2017, sous une pluie battante, nous avons retrouvé Michel Langlois à Notre-Dame de la Rouvière. Une petite excursion bien agréable et enrichissante malgré les trombes d'eau qui sont tombées sur nos têtes. Michel nous as donnés les premières clefs pour apprendre à décrypter le paysage et pour nous familiariser avec les principaux types d'ouvrages hydrauliques qu'ils nous faudra inventorier bientôt. Gourgues, mazets, béals, mines d'eau n'ont (presque) plus aucun secret pour nous. Michel nous a également montré le GPS que nous utiliserons. La sortie s'est terminée par une discussion sur l'organisation de notre intervention aux JPPM, qui approche à grands pas !

image .jpg (0.1MB)
Murielle manie le GPS

Réunion du 30 mai


Cette réunion nous a permis de finaliser le programme de la JPPM et de se mettre d'accord sur son déroulement. De plus, nous avons travaillé sur les stands didactiques, la saynète ainsi que la mise en place du dépliant de présentation qui sera distribué au public.

Le compte-rendu détaillé de cette réunion : CR reunion du 30 05.pdf (0.5MB)

JPPM


Les JPPM se sont déroulées le week-end du 17-18 juin dans les communes de Saint-André de Majencoules et de Valleraugue. Nous avons ainsi pu rencontrer les personnes locales et nous rendre compte des thématiques sensibles sur la patrimoine.

Pour tous les détails, vous pouvez consulter le compte-rendu de ces deux journées en cliquant ici : CRjppm.pdf (0.1MB)

Etude du cadastre napoléonien


En vue de les repérer sur le terrain puis de les cartographier, un repérage préalable des ouvrages architecturaux était nécessaire. Nous avons étudié précisément une centaine de photographies du cadastre napoléonien. Pour chaque image, on note dans un premier temps tous les toponymes possibles dans un tableau. Dans un deuxième temps, pour chaque bâtiment isolé ou point d'intérêt (POI), pont, bergerie, clède, mazet, etc., on essaie de relever ses coordonnées GPS à l'aide de logiciels SIG (Système d'Information Géographique) comme Géoportail et de cartes IGN au 25 000ème. On obtient alors un tableau qui présente la liste des POI, avec pour chaque POI son type (clède, magnanerie...), son lieu, ses coordonnées GPS (UTM), et d'éventuels commentaires.

Stage de terrain


Les 14, 15, 25, 26,27 et 28 octobre 2017, nous avons parcouru les montagnes cévenoles sur les communes de Valleraugue et Notre Dame de la Rouvière, à la recherche des POI précédemment répertoriés. Le résultat a été plutôt concluant : nous avons trouvé 160 POI en tout, incluant clède, mazet, pont, gourgue, païssière, magnanerie, filature, bergerie, jasse, habitations diverses. Pour chaque POI, on pointe ses coordonnées GPS, on prend des photographies, on note des commentaires : description, dimensions, fonction probable, etc.